Laponie Finlandaise : le récit des Deux Gazelles

Nouveau voyage pour les Deux Gazelles : destination la Finlande et sa Laponie légendaire. Terres de tous les fantasmes glacés, on y a vécu une expérience fascinante.

Laponie finlandaise

 

Notre voyage

L’expérience lapone commence dans l’avion, alors qu’on survole la région.

Laponie finlandaise

“Tout paraît infini”

A l’arrivée, on frôle les -25 degrés et il y a bien 1m20 de neige.

Direction Ylläs, une station de ski très prisée des Finlandais. C’est l’un des 7 monts de la région. La Laponie finlandaise est une terre plate où les “montagnes” ne dépassent pas 700m.

Laponie Finlandaise

“C’est un havre de paix gelé qui s’offre à nous”.

La première activité de notre semaine, c’est la visite d’un village de glace. On ne s’attardera pas dessus, on n’a pas vraiment accroché. C’est une construction humaine (hôtel, bar, restaurant, chapelle…). Néanmoins, mention spéciale pour le toboggan de glace, retour en enfance assuré et fou rire de rigueur !
On n’est pas restées longtemps, on a préféré explorer les alentours à la place. Pour nous c’est ça, la Laponie.

laponie finlandaise

laponie finlandaise

Notre activité favorite ? Le chien de traineau ! Etonnant, non ? 😉

On est allées au centre Wild Motion. Là, on nous explique le fonctionnement des “binômes” de huskies mais aussi comment guider le traineau. Les instructions paraissent simples. Même si on stresse un peu. On a surtout peur de mal faire.

Finalement tout se passe à merveille !

Laponie Finlandaise

Quand on dirige le traîneau, la sensation de vitesse est assez dingue.

Il faut rester concentré sur les chiens, mais les manœuvrer est assez naturel.

Quand on est passager, on découvre la Laponie près du sol.  Une perspective qui est très agréable. Tout est plus majestueux !

laponie finlandaise

Laponie Finlandaise
“C’est un moment hors du temps, des temps immémoriaux plutôt. Ça change de nos transports habituels.”

Chez Wild Motion, on a pu jouer avec les huskys après la balade. Caro, grande amoureuse des animaux, était au septième ciel !

On a également booké d’autres activités en dehors de notre programme.

La première : Crosscountry skiing de nuit avec Safartica.

C’est du ski de fond local, avec des skis plus longs et plus larges, plus adaptés à la poudreuse sans piste. On file donc chasser les aurores boréales sur un lac gelé.
Pas de bol pour nous, on n’en a pas vu, malgré le ciel dégagé. Mais on a eu du jus de baies chaud (c’est LA boisson du coin) et des cookies, c’est déjà ça.

On vous prévient, le jus de baies, vous allez en boire des litres. C’est très très très sucré, et ça réchauffe bien comme il faut !

Ils vous servent ça dans des kuksas : des tasses en bois de Laponie ! (Évidemment, on en a ramené en France !)

Laponie finlandaise Kuksa

Cette nuit-là, on a quand même été récompensées : on a vu des aurores boréales, à notre retour à l’hôtel.

C’est tout simplement féerique… une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie.


laponie finlandaise aurores boréales

laponie finlandaise aurores boréales

“Le ciel est clair, elle est clairement visible, verte et insolente. Elle danse dans le ciel. Elle ondule et s’enroule sur elle-même.”

Un autre must do en Laponie, c’est la motoneige. Les Finlandais eux-mêmes se déplacent comme ça (c’est assez drôle de les voir s’arrêter dans les stations services pour faire le plein de leurs “bolides”).

On en a fait à plusieurs reprises, de jour comme de nuit, avec Lapland Safaris.

On nous donne les instructions et les règles de base. C’est très facile (et heureusement que le guidon est chauffant, parce que les doigts gèlent vite malgré les gants).

Laponie Finlandaise Moto Neige

“Ça va tellement vite et ça fouette le visage.”

Laponie Finlandaise Moto Neige

“Les bosses nous font voltiger.”

On a pu monter jusqu’à 100 km/h ! Notre première expédition motoneige nous a conduit dans une ferme de rennes, où on a pu faire une balade en traîneau et rencontrer une Sami (les Samis sont le peuple qui vit en Laponie, la Laponie s’étendant sur 3 pays : la Finlande, la Suède et la Norvège).

Les rennes sont élevés en Laponie, et ont tous un propriétaire. Il y en a environ 400 000.

Laponie finlandaise renne

Laponie finlandaise renne

La seconde fois qu’on a fait une balade en motoneige, on s’est rendues sur un lac gelé pour faire de la pêche blanche (bon nous on a rien pêché, c’est pas un truc qui nous a botté, mais ça reste un loisir local). On a dû percer la glace avant de pouvoir dégainer notre mini canne à pêche (fous rires garantis !)

Laponie finlandaise pêche blanche

La troisième fois, on est parties chasser les aurores boréales, sans succès malheureusement, le ciel s’est couvert. Néanmoins, découvrir la Laponie de nuit est assez fascinant. La lumière des villes se reflètent au loin, et donnent des teintes orangées à l’horizon (ce sont les latitudes nordiques qui permettent ce phénomène).

Les deux derniers jours, on a booké des randos en raquettes avec Seven Fells Up.

Ça a été un veritable coup de coeur. Sabrina et Rick (nos guides) sont attentifs et passionnés. Ils connaissent leur région et nous font découvrir la faune et la flore de la taïga.

Laponie finlandaise randonnée raquettes
On a fait deux ascensions : Kesänkijärvi et Kukas. Ces “montagnes” (qui s’élèvent entre 600 et 700m) font partie des 7 Monts Merveilleux.

Là on ressent vraiment la Laponie. On est au milieu de nulle part, dans la forêt, le froid mordillant le peu de peau qu’on laisse au vent. Les cheveux gèlent.

Laponie finlandaise randonnée raquettes
“Je suis dans un monde monochrome.”

Laponie finlandaise randonnée raquettes

Le panorama depuis les sommets est exceptionnel. La Laponie, éthérée, pure, paisible à perte de vue. Ça se passe de mot.

Laponie finlandaise randonnée raquettes

Laponie finlandaise randonnée raquettes

Lors de la première rando, on est redescendus en passant par les Gorges du Diable.

Laponie finlandaise Gorges du diable
“Une étendue de forêt recouverte de neige qui entoure un lac gelé au pied des monts.”

Laponie finlandaise gorges du diable
“J’ai l’impression que chaque instant est précieux.”

Ces deux randos ont été fantastiques. On a ri, on a découvert et exploré. On a même marché sur un lac gelé.

Si le ciel est dégagé, essayez de faire une balade au coucher ou au lever du soleil, pour profiter des couleurs extraordinaires de la région. On n’a pas eu cette chance nous. Ça reste l’expérience la plus fabuleuse de notre voyage (avec les chiens de traîneau et les aurores boréales)

On recommande vivement Seven Fells Up, de par leur expérience et leur gentillesse. Ils sauront vous faire adorer la Laponie (si vous aviez besoin d’être convaincus.)

Laponie finlandaise sunrise

La semaine en Laponie s’achève et on n’a pas envie de rentrer. C’est une destination d’exception et tous les amoureux du froid seront ravis. Nous on y retournerait avec grand plaisir en tout cas !

Les Infos

Pour ce voyage, on ne voulait pas de roadtrip en solitaire, alors on a opté pour une offre “tout inclus” : vols, hôtel, repas, activités et vêtements adaptés. Différents sites proposent des séjours de 5 à 7 jours (VoyagePrivé, Idiliz, etc). Les prix oscillent entre 1500 et 2500€.

On avait un appartement à l’hôtel Ylläs Saaga avec cuisine et sauna privé (et oui on est bien en Finlande).
Il y a un restaurant, un buffet, un bar, une salle de sport/piscine/Jacuzzi.
Et tout ça au pied de la station de ski.

A Äkäslompolo (la grande ville du coin), il y a de quoi faire des courses conséquentes (on est dans une région reculée du monde, alors faire ses achats demande un peu plus d’organisation). A Ylläs, il n’y a qu’une petite épicerie.

Activités

Seven Fells Up, Safartica, Lapland Safaris (ce sont ces derniers qui avaient en charge les activités de notre offre), viennent vous chercher en véhicule pour vos activités (moyennant 5 euros supplémentaires par personne). Cela revient bien moins cher que le taxi (hors de prix).

Il y a de quoi satisfaire toutes les envies : rando en raquettes, balade en chiens de traineau, motoneige, chasse aux aurores boréales, ski de fond, balade en traineau tiré par des rennes etc…

En général, les activités coûtent entre 50 et 150€ par personne (voire 200 jusqu’à 400€ pour des safaris d’un ou plusieurs jours).

Seven Fells Up – Notre coup de cœur, on les recommande chaudement.

Lapland Safaris – Le plus : il y a des guides français.

Safartica

Infos supplémentaires :

Restaurants : A Ylläs, il y a un restaurant gastro dans l’hôtel Ylläs Saaga. Il est très bon (n’hésitez pas à tester le renne !)
Le buffet de l’hôtel est très correct (inclus dans l’offre).
On a également testé les burgers de renne dans le diner du coin : Taïga. ainsi que la bière locale. Bonne ambiance garantie !
A Taïga, les burgers coutaient entre 12 et 15 euros. Quant aux cocktails, comptez 12-14 euros (les Nordiques ont des politiques très strictes sur l’alcool)

Bref, si vous voulez en voir plus, n’hésitez pas à regarder notre petite vidéo.

Et en bonus, quelques extras 😉

Laponie Finlandaise

Laponie Finlandaise

Laponie Finlandaise

Laponie Finlandaise

Laponie Finlandaise

Laponie Finlandaise

Laponie Finlandaise

Laponie Finlandaise

Laponie Finlandaise

2 thoughts on “Laponie Finlandaise : le récit des Deux Gazelles

Leave a Reply to LesDeuxGazelles Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *